Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /homez.167/kaleidosg/www/clients/savoirchanger/config/ecran_securite.php on line 226
savoirchanger.org
savoirchanger.org savoirchanger.org savoirchanger.org savoirchanger.org savoirchanger.org rss facebook twitter savoirchanger.org savoirchanger.org haut de page je découvre soutenir visionner forum decouvrir decouvrir decouvrir fleche fleche mentions visionner rond condition post forum
la web tv qui change votre vie

Ce qui a changé sa vie

Cultiver l’empathie

de Serge Tisseron
vidéo mise en ligne le 07-01-2013 forum 3 commentaires

Partager

Pour le psychanalyste Serge Tisseron, nous devons "accepter de (nous) rendre vulnérable... Il y a une dimension de risque mais je dois accepter ce risque pour que la relation soit vraiment réciproque", et l’empathie complète.

forum modéré

separation
de Laureline
le 13-03-2011 anonyme
reponse

C’est vraiment intéressant de lancer le débat ! J’avais vu ceci Matthias sur les neurones mirroirs... Le premier lien, c’est le "pour", le deuxième lien, c’est le "contre" ! :

http://www.cles.com/dossiers-themat... [➠http://www.cles.com/dossiers-themat...]

http://blog.psychotherapie-integrat... [➠http://blog.psychotherapie-integrat...]

et pour Rodgers, j’aimerais bien en savoir plus, je ne connais que très peu !

Ceci dit, on parle bien aujourd’hui d’une empathie cognitive au sens où l’emploie Tisseron (et bien d’autres, c’est une découverte allemande à l’origine je crois ?).

Ce qui est intéressant dans le livre de Tisseron, c’est qu’il parle du fait qu’on peut éprouver de l’empathie pour son animal de compagnie et pas pour les autres êtres humains, pour ses proches ou son groupe culturel et pas pour les autres plus éloignés, enfin qu’il y a donc beaucoup de sortes d’empathie, et que ce serait un raccourci de dire que l’empathie en général permet de respecter tous les autres. C’est certainement le travail de toute une vie d’éprouver cette empathie la plus élévée qu’il décrit.

Personnellement, j’aime encore plus le terme de compassion que celui d’empathie

reponse
separation
de Matthias
le 07-03-2011 anonyme
reponse

Il y a plusieurs "écoles" autour de la question de l’empathie, je ne suis pas connaisseur de toutes, mais j’avais lu aussi tout un conflit autour de la question des neurones mirroirs : développent ou ne développent pas l’empathie ? Tisseron aborde rapidement la question dans son livre.

Sur sympathie et empathie, il y a de nombreux articles pour approfondir la question (ou la dispute !). Je me réfère à celui-ci :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Empathie

reponse
separation
de Lecteur de Carl Rogers
le 01-03-2011 anonyme
reponse

Il y a en effet beaucoup de choses qui ont été dites à propos de l’empathie.
N’étant pas du tout en phase avec ce qu’a développé S. Tisseron, je me contenterai juste de poser la question suivante : "Pourquoi y a-t-il deux mots différents pour décrire la sympathie et l’empathie ?"
Ce qui est exposé relève, à mon sens, bien plus de la sympathie (souffrir avec) que de l’empathie ("attitude bienveillante et aidante d’écoute" si tant est qu’on puisse la définir sans Rogers).

reponse
separation

vignette

Grandir avec les images

de Serge Tisseron
vidéo mise en ligne le 07-02-2011

Partager

Serge Tisseron revient sur son parcours de psychanalyste : comment il a "baigné dans des images" tout petit, grandi avec, puis étudié les dessins des Tintins d’Hergé pour y trouver un secret de famille qui faisait écho à sa vie personnelle, enfin développé des recherches essentielles sur notre rapports aux images et nouvelles technologies.


Serge Tisseron